Sur le plan international

Depuis des décennies, le Ministère de la Fonction publique (MFP) participe activement dans des groupes de travail et comités internationaux qui ont pour objectif le réseautage, l’apprentissage et l’échange d’expériences et de bonnes pratiques dans le domaine de la modernisation des services publics. Les thèmes discutés dans ces enceintes de la coopération internationale sont étroitement liés aux thèmes des programmes de travail successifs du ministère et incluent notamment la digitalisation, la gestion professionnelle des RH, le développement d’une formation de qualité tout au long de la vie, etc.

Les principaux réseaux, comités et organisations, auxquels participe le MFP, sont les suivants.

Le Réseau européen des administrations publiques – EUPAN (‘European Public Administration Network’)

EUPAN est un réseau informel qui s’adresse aux 27 directeurs généraux des États membres de l’UE qui sont responsables pour l’administration publique dans leur pays. Le réseau rassemble en outre des représentants de la Commission européenne et de pays observateurs qui se réunissent sur trois niveaux :

  1. Groupe de travail ;
  2. Directeur général ;
  3. Ministre.

L’EUPAN vise à faciliter l'échange et le partage des expériences, outils et bonnes pratiques de ses membres sur des sujets et domaines d'intérêt commun dans le domaine de la gestion publique. Les thèmes discutés au sein de l’EUPAN sont étroitement liés aux thèmes du programme de travail du MFP et couvrent notamment la gestion des compétences, les entretiens individuels, la qualité des administrations publiques, l’amélioration de la performance etc.

Exemples d’études réalisées au sein de l’EUPAN :

OCDE et le Comité de Gouvernance Publique (PGC)

Au sein de l’OCDE, le MFP est représenté dans le comité de gouvernance publique (PGC). Le PGC aide les pays membres de l’OCDE à concevoir et à mettre en œuvre des politiques cohérentes et efficaces de réforme du secteur public, notamment en renforçant les capacités futures.  

Les membres du MFP sont représentés dans les groupes qui traitent des sujets qui sont directement liés aux domaines de compétences du ministère, c’est-à-dire dans le groupe de travail sur l’emploi public et la gestion publique (WP PEM), l’observatoire de l’innovation dans le secteur public (OPSI), le groupe de travail des agents publics travaillant dans le domaine de l’intégrité (SPIO), le réseau des écoles du gouvernement et le comité de la gouvernance publique (PGC).

Exemples de recommandations et de publications de l’OCDE :

Réseau des directeurs des instituts et écoles d’administration publique (Network of Directors of Institutes and of Schools of Public Administration - DISPA)

Le réseau des directeurs des instituts et écoles d’administration publique se caractérise par son approche très informel. Il se réunit en principe sous chaque présidence du conseil de l’UE. L’objectif des réunions du réseau est l’échange d’expériences et de bonnes pratiques sur des thèmes tels que les réformes des services publics, les nouvelles méthodologies de formation, le développement des fonctions dirigeantes, l’évaluation de l’impact des formations et des programmes de développement.

Le Comité Sectoriel de Dialogue Social Européen des Administrations Publiques Centrales (SDC CGA)

Soutenu par la Commission européenne, le SDC CGA rassemble depuis 2010 les représentants des employeurs des gouvernements centraux (EUPAE) et des syndicats des administrations nationales des pays membres de l’UE (TUNED). Du côté patronal (EUPAE), ce réseau compte 11 pays membres (Belgique, France, Espagne, Grèce, Italie, Lituanie, Luxembourg, Roumanie, République tchèque, Slovaquie, Slovénie), à part entière, parmi lesquels le Luxembourg et 5 pays observateurs (Allemagne, Autriche, Hongrie, Malte, Portugal). C’est le Ministère de la Fonction publique qui représente le Luxembourg dans cette enceinte. Les principaux objectifs du SDC CGA sont d’améliorer la qualité dans les administrations, d’accompagner la gestion du changement de l’administration (p.ex. digitalisation) et de rendre des avis sur les politiques européennes qui ont un impact sur le secteur.

Exemples d’accords-cadres, de lignes directrices et d’études de terrain réalisés au sein du SDC CGA :

European Public Sector Award (EPSA)

L’objectif du concours européen d’excellence dans le secteur public est de créer un lieu d’échange et d’apprentissage qui permet de rassembler, d’évaluer et de montrer les meilleures pratiques et les solutions les plus innovantes en matière d’organisation et de fonctionnement des administrations publiques des pays membres de l’UE. Le MFP envoie des experts dans les différents comités établis dans le cadre du prix EPSA.

Dernière mise à jour